André-Jacques Auberton-Hervé

André-Jacques Auberton-Hervé

Né en novembre 1961, André-Jacques Auberton-Hervé (andre-auberton.site/) passe l'ensemble de sa scolarité dans l'Hexagone et décroche son baccalauréat à l'âge de 16 ans. A l’école, André-Jacques Auberton-Hervé préfère les sciences physiques et les matières techniques. Ses études d'ingénieur, il les fait sur les bancs de Centrale Lyon, une prestigieuse école. Très jeune, il croit fermement en l’importance du progrès technologique.

Ses actions pour le développement durable

Soitec s'est lancée dans le domaine de l'éclairage LED pour équiper plusieurs dizaines de gares en France, en plus de l’énergie photovoltaïque déployée dans des contrées ensoleillées. La société d'André-Jacques Auberton-Hervé s'est placée en leader pour répondre aux défis climatiques. Notre pays est un chef de file dans le secteur du développement durable. Il l'a surtout montré au moment de la COP 21 en 2015. André-Jacques Auberton-Hervé a été nommé conseiller spécial au Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA).

Grâce à ses compétences dans le développement industriel, l’effectif de l’entreprise fondée par André-Jacques Auberton-Hervé passe de deux à près de mille personnes en l’espace d'une décennie. Dans les clients de la start-up, il y a des entreprises prestigieuses. L'entrepreneur possède les qualités du parfait meneur d'hommes : recrutement des bonnes personnes et capacité d’innovation. Dans les années 90, André-Jacques Auberton-Hervé fonde, en partenariat avec Jean-Michel Lamure, la start-up Soitec.

Des activités partout dans le monde

L'industrie grenobloise doit en grande partie sa renommée au leadership d’André-Jacques Auberton-Hervé. Soitec dispose d'une présence internationale, avec cinq unités de fabrication implantées dans différents pays. Avec une société cotée en bourse dès 1999, André-Jacques Auberton-Hervé lui a donné les moyens de faire face à ses concurrents.

André-Jacques Auberton-Hervé est fidèle en amitié et collabore avec les meilleurs pour défendre des projets d'envergure. Il est en outre un communicant né. La microélectronique fait aujourd'hui l'objet d'un plan européen ambitieux. Il va de soi qu'André-Jacques Auberton-Hervé s'en félicite. L'union est selon lui nécessaire pour que notre continent puisse assurer sa croissance.

André-Jacques Auberton-Hervé a commencé de zéro pour devenir une société de référence dans le secteur des semi-conducteurs. Il sait à quel point les marchés financiers sont nécessaires. Il salue la révolution numérique et les progrès technologiques qui l’accompagnent. André-Jacques Auberton-Hervé est convaincu que pour lutter à armes égales contre la Chine et les Etats-Unis, l’Europe va devoir aider ses entreprises les plus compétitives en se dotant des outils adéquats.